mardi 15 septembre 2015

Himalaya de nos amours.

 
Himalaya de nos amours.
 
Sur l' arrondi de vos genoux
Quand doucement ma main se pose
Avant de grimper plus haut encore
Vers l' Himalaya de nos amours.
 
Sous l' arrondi de vos genoux
Là où la peau se fait si tendre
Quand votre soupir se fait entendre
Et que rien n' existe autour de nous.
 
Dans le murmure de votre voix
Ecouter et ne pas tout comprendre
Ces mots fragiles que j' entrevois
Comme voir ce que l'on ne peut comprendre.
 
Et ce regard qui n' est plus vous
A ce moment là vous en êtes une autre
Vous transcendez sans un tabou
Dès que le plaisir ce fait vôtre.
 
A la cambrure de vos reins
Quand mes lèvres s'y déposent
Je les veux pétales de rose
Quand la chair de poule vous vient.
 
Dans le coin discret de votre cou
Que j' embrasse avant que je n'y dorme
Quand je viens y épouser la forme
Pour entendre vos derniers mots d' amour.
 
Dans le désordre de vos draps
Où les plis gardent leur mystère
Vous venez dormir dans mes bras
Et vos soupirs ont su se taire.
 
Dans le salut de votre sommeil
Comme un chaton qui ronronne
Déjà c' est le lever du soleil
Qui par les volets nous espionne.
 
Sur l' arrondi de vos genoux
Quand doucement ma main se pose.
 
                                                   Shankar PRAT.